SOCIOLOGIE PASTORALE

aspects généraux

 

retour à

SOCIOLOGIE PASTORALE

ACCUEIL

 

DEFINITION

La sociologie pastorale est l’étude des actions (pratiques) des institutions ecclésiales : leur organisation propre, leurs rapports avec l’autorité qui les définit, avec les communautés qui les animent, avec les fidèles qui y participent, avec la société non religieuse…, ainsi que la relation entre ces pratiques et les théories qu’elles mettent en œuvre (théologie pratique).

Ces actions constituent la « pastorale » qui se décline en divers domaines : catéchétique (enseignement), liturgique et sacramentelle (culte), économique (organisation et finances)…, pour divers publics : pastorale des jeunes, des personne âgées, des familles…, sous divers modes : événements, œuvres, mouvements, associations…

Si la « théologie pratique » porte sur la prescription des pratiques, la sociologie pastorale porte sur les usages. Elle met à jour les conditions d’élaboration des prescriptions et de leur mise en œuvre.

 

 

SOCIOLOGIE PASTORALE en France

 

 

LHANDES Pierre (1877-1957)

DANIEL, GODIN (1943)

QUOIST Michel (1952)

                  LEBRET, Louis-Joseph (1897-1966)

BOULARD Fernand (1898-1977)

Bureaux d’Etudes Diocésains, C.R.E.S.R., OR.MA.VI.R. ►

LABBENS, Jean

 

EGLISE CATHOLIQUE & THEORIES DES ORGANISATIONS ►

Weber

Taylor

Ohno

Mayo

Maslow

Lebret

Crozier

Grémion

Mintzberg

Sainsaulieu

Latour

Callon

Meckling, Jensens, Charreaux