Les Constructions identitaires au travail

 

SAINSAULIEU Renaud (1935-2002)

 

 

 

Types d’identité

 

Pour Renaud SAINSAULIEU, l’entreprise est un lieu de socialisation au sein duquel se construisent des identités de quatre types, par :

 

-          l’appartenance à l’entreprise : on est de la SNCF, de chez Danone, Renault…

-          la réalisation d’une œuvre : on a percé le tunnel sous la Manche, construit le barrage de Génissiat, conçu la publicité Dim

-          la trajectoire ou sa carrière : on est un autodidacte, un handicapé qui s’en est sorti…

-          l’affrontement avec l’adversité : on a mené un combat syndicaliste, on a mené un projet à son terme…

 

 

Epoques de la vie en entreprise

 

SAINSAULIEU distingue quatre époques qui ont marqué la vie des entreprises :

 

-          avant 1950 : l’ère industrielle, marquée par la réussite des meilleurs,

-          1950-1980 : la croissance organisationnelle, marquée par le rôle de l’ « acteur » avec la promotion sociale, dont sont exclus alors les O.S. (ouvriers spécialisés)

-          1980-1990 : la crise de la modernisation, marquée par la domination du marché, avec le stress au travail pour les uns, l’exclusion du travail pour les autres

-          1990-2000 : la mondialisation et la réduction du temps de travail, marquée par le projet personnel pour les uns et les critères d’employabilité pour les autres.

 

SAINSAULIEU analyse ces 4 époques à partir de ses 4 types d’identité.

 

EPOQUES

 

APPARTENANCE

ŒUVRE

TRAJECTOIRE

AFFRONTEMENT

Avant 1950

 

 

dominante

identité

 

 Maison X…

 Patron 

 

Métier

Compagnon

 

Apprentissage

Apprenti

 

Lutte Sociale

Militant

1950-1980

 

 

dominante

identité

 

Bureaucratie

Fonctionnaire

 

Expertise

Expert

 

Promotion

Cadre

 

Action Collective

Partenaire Sociale

1980-1990

 

 

dominante

identité

 

Entreprise X…

Entrepreneur

 

Profession

Innovateur

 

Mobilité

Expatrié

 

Communauté défensive

Collectif

1990-2000

 

 

dominante

identité

 

Société Locale

Territoire

 

Compétence

Employable

 

Projet Personnel

 

 

Confrontation des logiques

Individuation

 

 (d’après CORBIN, Philippe, dir., Les Organisations. Etat des savoirs, 1999, Auxerre, Sciences Humaines, p.296)

 

 

Types de socialisation

 

SAINSAULIEU a conduit avec son équipe de nombreuses enquêtes de terrain qui lui ont permis de distinguer 5 types de socialisation en entreprise.

 

-          socialisation communautaire

o       dans les PME, en milieu très concurrentiel

o       où les normes collectives sont internalisées par chacun

o       par à des ajustements interpersonnels forts

o       favorisant une dynamique « entrepreneuriale »

o       où l’on se définit par la relation au client, le métier et l’appartenance professionnelle

 

-          socialisation modernisée

o       dans les grandes industries, les services, avec l’ancienneté dans le métier

o       où domine la modernisation

o       par la restructuration après un plan social

o       où l’employé se définit par sa faculté d’adaptation et de formation

 

-          socialisation bureaucratique

o       dans les administrations publiques ou privées de délégation de service public

o       où règnent des tensions entre la fonction exercée et la personne privée

o       par l’éthique du service au public

o       où l’employé se définit par la coopération avec les autres et le service rendu

 

-     socialisation en crise

o       dans les secteurs de l’automobile, des transports…

o       où la modernisation est en panne

o       avec des tensions entre nouveaux métiers et métiers anciens

 

-     socialisation duale

o       dans le secteur de la formation, de la restauration, de l’entretien…

o       où règne la concurrence

o       avec des tensions entre productivité et flexibilité,

o       avec des tensions entre compétence de uns et précarité des peu qualifiés