sociologie pastorale

entrée

 

PRATIQUES BAPTISMALES POUR LES ENFANTS DE 2 A 7 ANS DANS LE DIOCESE DE LYON.

Enquête pour le Service de pastorale sacramentelle du diocèse de Lyon

mai 2001

 

 

 

 

 

 

 

 

 

texte intégral du rapport en format pdf. lu par AcrobatReader

►synthèse du rapport 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

SYNTHESE DU RAPPORT

 

 

 

La commission chargée de rédiger pour l'évêque des propositions d'amélioration de la pastorale baptismale des enfants de 2 à 7 ans a lancé une enquête par questionnaire auprès des équipes-baptême. Elle a demandé à Georges Decourt d'en exploiter les résultats et de procéder à des entretiens avec certaines de ces équipes, de manière à asseoir ses propositions sur les réalités pastorales vécues.

Il ressort de cette enquête que la diversité des situations induit des pratiques pastorales différentes, que ces manières de faire s'ancrent sur des manières de voir, des représentations différentes du sacrement. Aussi les questions en débat et les suggestions faites par les agents pastoraux, prêtres et laïcs, sont-elles à l'image de ces différences d'approche.

 

 

Situations diverses

 

On constate au sein du diocèse une grande diversité dans les modes d'application des orientations de la réforme du baptême des petits enfants. Cela peut s'expliquer par la situation :

- des familles (l'entente du couple, l'unité de la fratrie),
- de la population (des banlieues ou des petites villes),
- de l'histoire locale (changement d'orientations pastorales)
- des pastorales voisines (souvent concurrentielles),
- de l'équipe pastorale (unité ou pluralisme),
- du diocèse (isolé dans cette réforme).

Cette diversité des comportements des parents et des pratiques des agents pastoraux s'ancrent aussi sur des représentations du sacrement du baptême suffisamment caractérisées pour être décrites.

 

Représentations doubles

 

On peut situer ces représentations sur deux axes de signification :

· Un axe volonté / évidence

- Les uns vivent le sacrement comme une évidence qui ne requiert pas de réflexion particulière tant elle est inscrite dans les mœurs.
- Pour d'autres le sacrement suppose un choix réfléchi, un engagement ecclésial.

· Un axe geste social / geste de foi

- Les uns voient dans le sacrement avant tout une profession de foi.
- Pour d'autres il s'agit par ce sacrement de s'inscrire dans un tissu social.

C'est parmi ces derniers que l'Accueil des enfants de plus de 2 ans peut être ressenti comme une mise à l'écart de l'Eglise.

· Deux théologies sacramentaires

Ces représentations pratiques rejoignent deux grandes traditions théologiques :

- celle où la grâce sacramentelle est vécue comme une intervention de Dieu dans la vie des hommes, hic et nunc,
- celle où cette grâce est vécue comme la manifestation de la présence active de Dieu tout au long de la vie humaine.

· Ambiguïté de la réforme de 1988

En prônant des étapes dans la démarche baptismale, la réforme de 1988 fait le choix d'une théologie catéchuménale, mais cette conviction est mal perçue du fait que la proposition de la Présentation n'appartient pas au baptême par étapes et que l'alternative (Accueil ou Baptême) rend facultative la première étape de l'Accueil.

 

 

Questions en débat

 

Aller vers davantage de cohérence pour l'âge-limite

- en précisant ce qu'est l'autonomie d'un enfant en bas-âge,
- en organisant des étapes pendant la période de latence entre 2 et 7 ans,
- en gardant la limite à 2 ans tout en s'accordant une marge de négociation au cas par cas.

Assurer un meilleur suivi de la démarche baptismale

- par l'Eveil à la foi, les Fêtes des baptisés, les messes des familles, un livret personnel de catholicité,
- par un certain nombre de réalisations locales qui gagneraient à être connues et analysées par le Service de la pastorale sacramentelle.

Affirmer plus nettement la réforme de la démarche baptismale des plus petits

- en donnant des règles officielles d'administration des actes, celui de l'Accueil en particulier,
- en rendant davantage publiques les célébrations des étapes baptismales (au cours des eucharisties dominicales ou par l'évêque de temps à autre),
- en parvenant à une pastorale cohérente à l'intérieur du diocèse comme entre diocèses voisins.

Adapter des rituels aux âges de l'enfance

- en instituant l'Accueil comme la première étape de toute démarche baptismale,
- en réinventant des rites au cours de la croissance spirituelle de l'enfant depuis l'Accueil jusqu'à l'entrée en catéchisme.

Clarifier les choix

On ne pourra pas proposer des pratiques pastorales cohérentes et compréhensibles des fidèles si l'on ne clarifie pas les choix théologiques sur lesquelles elles reposent.

· Vivre dans une Eglise où l'initiation chrétienne passe par des étapes successives, où les modes d'appartenance sont différenciés et visibles.

· Vivre dans une Eglise où l'unanimité se construit autour d'actes collectifs vécus avec des significations diverses selon les individus et les âges, mais non affichées.



SOMMAIRE

 

INTRODUCTION
Rappel historique
Méthodologie de l'enquête

SITUATIONS
La situation intra-familiale
Le couple
La fratrie

La situation sociologique des populations locales
Différences sociologiques locales
Les nouveaux parents

La situation des pratiques pastorales locales
Du pluralisme à la concurrence
Limite d'âge et limites paroissiales

La situation des pratiques pastorales dans l'histoire locale
Antériorité
Rupture

La situation de l'équipe pastorale locale
Cohérence de l'équipe pastorale
Rôle du prêtre

La situation du diocèse
Changement diocésain
Isolement diocésain

REPRESENTATIONS

Deux axes de signification
Axe volonté / évidence
- Les actes baptismaux sont vécus comme une évidence
- Les actes baptismaux sont vécus comme un acte volontaire
Axe geste social / geste de foi
- Les actes baptismaux sont vécus comme acte de foi
- Les actes baptismaux sont vécus comme acte social

Deux théologies sacramentaires
Intervention de Dieu dans la vie des hommes
Manifestation de Dieu au cœur des hommes

Ambiguïté de la réforme de 1988

QUESTIONS EN DEBAT

ALLER VERS DAVANTAGE DE COHERENCE POUR LA LIMITE D'AGE DES BAPTEMES DE PETITS ENFANTS
L'âge de l'autonomie de l'enfant
La période de latence
Le changement de l'âge-limite

ASSURER UN MEILLEUR SUIVI DE LA DEMARCHE BAPTISMALE
Eveil à la foi
Fêtes des baptisés
Messes des familles
Livret de catholicité

AFFIRMER PLUS NETTEMENT LA REFORME DE LA DEMARCHE BAPTISMALE DES PETITS ENFANTS
Donner des règles officielles à cette démarche
Donner davantage de publicité à cette démarche
Parvenir à une pastorale cohérente

ADAPTER DES RITUELS AUX AGES DE L'ENFANCE
Incohérences actuelles
Rituel baptismal par étapes